Florent Peterschmitt

journald: taggle, rsyslog: je t’aime toujours

Dans mon précédent billet, j’avais défragmenté /var/log/journald pour récupérer un temps de démarrage correct avec journald.

Maintenant, j’ai récupéré un temps de démarrage normal en le dégageant :

Un petit coup de man journald.conf, puis édition de /etc/systemd/journald.conf :

[Journal]
Storage=none
ForwardToSyslog=yes

On installe, active et démarre rsyslog (ou syslog-ng, peu importe), et on redémarre journald :

systemctl enable rsyslog
systemctl restart rsyslog
systemctl restart systemd-journald

Voilà qui est fait.

C’est un contournement, mais je m’en fout, je n’utilise pas journald sur ma bécane.

Si on veut pouvoir conserver journald, mais pour la durée de vie de l’uptime en cours, volatile pourra être utilisé à la place de none pour l’option Storage.

Comments